Création 2018 : La malédiction de Serge Malevivich

La malédiction de Serge Malevivich….. 

Nous sommes heureux de vous présenter le nouveau spectacle de l’Option Théâtre. 

Cette pièce s’inspire de deux textes de Marius von Mayenburg, dramaturge allemand dont nous avions monté en 2016 le décapant Martyr, une pièce qui traitait avec une grande habileté de la montée des fondamentalismes. Porté par des élèves de lycée, le message qu’elle véhiculait lui donnait une résonance particulièrement forte. 

Nous revenons aujourd’hui avec un propos plus léger, une satire de la société de consommation et du culte de l’image, sur fond de marché de l’art et de glorification de l’artiste. 

La Malédiction de Serge Malevivich est une création à partir d’extraits de pièces de l’auteur allemand, Pièce en plastique et Le moche, auxquels se sont associés un court texte de Joël Pommerat ainsi qu’un texte écrit pour l’occasion permettant de garantir une cohérence dramaturgique, de créer du lien entre tous les personnages et d’offrir une partition pour 30 comédiens. 

C’est ainsi que la figure de Serge Malevivich est née, artiste mélago prétendant dénoncer ce qui au fond le fait vivre, une allégorie possible du cynisme ambiant. Malevivich, patronyme dont la syllabe redouble celle de son prédécesseurKasimir Malevitch,  ne peut masquer la mégalomanie qui le dévore et qui l’invite à se rêver comme démiurge. Mais comme tout artiste monstrueux, il révèle sans doute les grandes questions qui traversent notre époque. Je vous laisse à votre jugement pour en découvrir quelques-unes à travers la pièce. 

Les élèves se produisent tôt cette année : fin avril, date dont nous avons eu connaissance il y a un mois. Cela leur vaut de rassembler l’ensemble des travaux que nous avons menés durant l’année et exige d’eux une grande réactivité. La capacité d’écoute des propositions témoigne du talent à l’oeuvre dans ce groupe. L’occasion aussi de vérifier que le théâtre, outre le plaisir qu’il apporte, est un enseignement qui sollicite l’esprit d’équipe et l’adaptabilité aux exigences de travail, qui éveille la créativité et soutient l’ouverture au monde à travers les thématiques qu’il questionne. Qualités qui doivent rappeler combien la place du théâtre est essentielle à l’école, au lycée. 

Ainsi les élèves, Charli Venturini et moi-même vous remercions infiniment de soutenir les travaux de l’Option Théâtre par votre présence. 

Stéphanie Robledo 


vh.option.theatre@gmail.com   © stephanie robledo 2014